Solo Pulvérisateur à Dos Solo Classic 473 D 12.0 L 11SO473D – Saelen

Le TH4001 est un pavillon comme les autres: s’il est mal mis en oeuvre, les résultats sont mauvais, point. « Ce n’est pas le pavillon TH4001 qu’on écoute, mais l’ensemble 4001/1601 et là c’est une autre affaire. Cette suppression donne paradoxalement un aigu plus dur. Une bonne argumentation le fait beaucoup mieux car elle dévoile l’intelligence. Cette durée dépend de la réserve d’énergie contenue dans les condensateurs de l’alimentation, plus ils sont gros, plus elle est longue. Les morceaux les plus compressés atteignent effectivement des tassements de dynamique de 6 dB (j’entends par dynamique le rapport de la valeur du signal maximum à la valeur moyenne du signal). 44.8 Vrms de façon prolongée. Autre possibilité : la tension secteur qui serait un peu inférieure à la tension pour laquelle l’ampli a été calculé (230V en principe)! Le gain de l’amplificateur (valeur par la quelle la tension d’entrée est multipliée en sortie) est majoritairement déterminé par les deux résistances d’un réseau de contre-réaction, (valeurs typiques de gain, 20 à 30 fois soit 26 à 30 dB). 391. L’appareil pro de 250 W en classe AB sur 8 ohms est fabriqué par YAMAHA lequel donne des watts sans autre précision. J’ai une paire d’enceintes dont l’impédance nominale est de 6 ohms.

Le Room Gain intervient et peux être tout aussi bénéfique que néfaste (déphasage, reverb, etc…), c’est le gros problème des pièces, ça agit comme une caisse de résonance et c’est une des bêtes noir des ingénieur du son. Chercheur au CERN, développez donc vos mathématiques sur une tension sinus de 1 Vrms appliquée à une résistance de 1 Ohm, et donnez-nous les valeurs de puissance moyenne et de puissance RMS en jeu. 400. – « Chercheur au CERN, développez donc vos mathématiques sur une tension sinus de 1 Vrms appliquée à une résistance de 1 Ohm, et donnez-nous les valeurs de puissance moyenne et de puissance RMS en jeu. La sortie de l’amplificateur se comporte comme une source de tension c’est à dire qu’elle est d’impédance de sortie négligeable. Je lui ai seulement branché une paire d’enceintes asservies MFB Philips 22RH541.Sur le moment je n’ai pas réagi,mais au bout d’un moment,j’ai trouvé que le son était plus consistant,plus profond plus musical qu’à l’habitude! J’ai relevé en valeur moyenne entre 1 et 2 volts sur le 38 et 100 à 200mV sur la compression.

J’ai un ampli à transistors PRO acquis très récemment que j’ai connecté à la compression. Certes certain « pro » ne savent pas les utiliser et ne savent pas les régler, mais ces derniers sont peu et généralement ne font pas long feu. Mais savoir reconnaitre à l’écoute, un défaut correspondant à une mesure c’est déjà faire un grand pas en avant. La typologie du filtre TAD finit par être connue et simple à mettre en oeuvre en actif. Pour ce qui est du secteur grave, j’ai déjà écouté du 38 TAD avec une réplique du TH4001 (il est vrai) et il y avait toujours cette sensation de « manque » dans le bas-médium qui n’est en rien subjective car vers 500-600 Hz on atteint les limites d’un 38. J’ai toujours préféré l’adjonction d’un bas-médium entre le 38 et le pavillon. « J’ai toujours préféré l’adjonction d’un bas-médium entre le 38 et le pavillon.

Le TH4001 est un pavillon comme un autre, avec ses qualités et ses défauts. Dans la cabine 104, l’écoute s’effectue à 3m40 des enceintes principales, soit moins que l’écoute préconisée avec le pavillon utilisé seul (3m50 minimum) en horizontal. Une hypothèse que je peux emmètre est que les anti-idiophiles ne perçoivent pas le relief sonore soit par suite d’une défaillance de l’audition des hautes fréquences soit par suite d’une mauvaise interprétation du déphasage, traduit par un « flou » dont les anti-idiophiles qualifient l’écoute du vinyle qui lui, justement, monte plus haut dans les aigus que le compact. L’écoute est plutôt pas mal. 384. Oups, mal réveillé,j’ai répondu l’inverse. Mon constat : j’ai entendu pas mal de systèmes exceptionnels de toutes technologies, et pas mal de systèmes décevants, de toutes technologies eux aussi. « Il y a des solutions beaucoup plus modestes qui fonctionnent très bien et mieux que de gros systèmes. ’ai quelques exemples proches – faire la démarche inverse, qui se tournent vers des systèmes à radiation directe…

439. Un audiophile est en général quelqu’un qui a commencé par le matériel grand public,et qui,n’étant pas satisfait,s’est orienté vers d’autres solutions,qui si elles sont au-dessus du matériel grand public,ne le satisfont pas entièrement! Phrase typiquement audiophile. J’en connais qui n’étaient pas spécialement contents lorsque, chez eux, je leur faisais remarquer tels ou tels défauts, ici ou là, en écoutant leur système (dans une approche purement objective, il va de soit). Je vais essayer de plus clair. 462. Il est clair que ça peut donner l’envie à certains d’essayer,mais comme j’ai donné la méthode de fabrication de la mienne ici,je ne vois qui serait assez stupide pour acheter le boitier à 480€ alors qu’il peut s’en faire un pour moins de 30€! Mon plus petit gadget, de fabrication personnelle, est un anneau en caoutchouc gros comme un confetti. J’en ai donc envoyé un autre, qui reprend l’essentiel du premier, mais où j’ai précisé plus nettement ma pensée. Dans ces conditions, aucun besoin d’amplificateurs qui ont des réserves d’énergie gigantesques pour tenir des « crêtes de puissance » (gros, gros, gros argument de vente) puisque celles-ci peuvent au besoin être gérées par des processeurs en amont , voire en analogique au sein même des amplis, par des compresseurs et des écrêteurs peu douloureux. C’est la solution facile de gros noob ça.

452. C’est dingue ce qu’on peux lire ou voir comme connerie sur le net maintenant. Si des boîtiers d’amplis acceptent cette valeur de 7.75 Vrms en entrée, il y a nécessairement une atténuation du signal entre celle-ci et le circuit lui-même. Mon niveau d’écoute est autour de 80 et 85 dB moyen, sans casque off course (3 X LOL). Si c’est au niveau des oreilles, c’est de l’inconscience d’affirmer cela. Les instruments ont encore plus de corps,ça chante mieux! 2- Limiter le signal en entrée: Un simple réglage de volume ne suffit pas, il ne fait qu’atténuer le signal. A la limite, optez pour un réglage de volume numérique global. Pareil pour le réglage des installations sur des crêtes, « c’est pas comme ça qu’on fait ». Pas la peine de s’étaler là-dessus, ce qui importe, c’est ce qu’on dit à l’instant présent, pas l’étalage de médailles…

Je préfère plus, 25 dB par exemple, mais c’est plus rare. Et en plus, il n’est pas le seul ici à avoir 40 ans d’expérience. Nos appareils sont constamment vérifié et recalibré tout les ans. 459. Je crois qu’il faut laisser le boîtier Manta et autres supercheries à nos amis du forum objectiviste (audiophilie des gens heureux) et laisser les audiophiles jouer sur leur île aux enfants. 453. Je ne nie pas l’effet placebo ,qui au passage n’est pas une explication mais une constatation d’un phénomène.Néanmoins cet effet est assez puissant pour guérir des gens! Oui, je ne répète que ce qui est écrit par des gens de métier et compétents. Quand Francis Libre écrit « je me garderai soigneusement d’ostracisme à l’égard de ceux qui font d’autres choix », il représente un état d’esprit qu’il a été un bonheur de voir émerger avec l’apparition de discussions libres et publiques sur le net. 380. Je ne suis pas totalement satisfait de ce que j’ai écrit hier. Et j’ai peu être un langage cru qui dérange ce monsieur de la haute, mais moi je me prend pas pour un être supérieur (bien que avec mon CV et mes diplômes j’en jalouserais plus d’un) et sait être humble et humain. En outre on est pas garanti du niveau réel d’atténuation, un potentiomètre est tout sauf parfait.

Mais au moins on sent bien les basses (sans parler d’un kick monstrueux) et ce à faible niveau. Le fameux phénomène qu’on ne mesure pas est le niveau de la connerie humaine… Oui, suivant le mode de filtrage et l’angle d’écoute ou de mesure. Rien sur le reste, c’est à dire ce qui est important en audio. Moi personnellement, mes références vont plutôt vers des Jim Thiel, Georges Cabasse, Marcel Vaissaire et autres ingénieurs de cette trempe. D’ailleurs sur ce point, je suis ce cette école qui dit que le bouton de volume (enfin disons atténuateur, et encore …) ne sert strictement à rien sur un ampli et bien au contraire augmente les risques de saturation et d’écrêtage. Ma « formation » date d’avant la naissance de Wikipédia, Wireless World (Peter Baxandall, Douglas Self, Ian Hickman, Ian Hegglun, Stanley Curtis, Barry Porter et bien d’autres écrivaient dans cette revue exceptionnelle, lue dans le monde entier) que j’ai commencé à lire très jeune.

Vous avez raison, je n’aurais pas plus que vous, acheté cette paire d’enceintes. Parce que, quand on donne comme référence James Randi comme exemple c’est :(sans commentaire). Un seul exemple réussi n’en fait pas pour autant une généralité. Je n’en suis pas mécontent. L’oreille va au résultat et apprécie des variations de pression, et pas la vitesse de déplacement d’une membrane ! « On aurait aimé en savoir plus sur la méthodologie de Régis. Dans les mêmes conditions qu’au paragraphe précédent, l’ampli de Régis fournira alors 4 W en moyenne. 478. Cela démontre encore une fois l’attachement de l’audiophile à la forme et à l’apparence plutôt qu’au fond. Sur ces mêmes forums on entretient mais vous le faites aussi, le flou artistique, destiné à perdre l’audiophile amateur, afin de générer une forme de commerce sous-jacent (je ne vous inclus pas). Dans une utilisation domestique qui se respecte, on est en général loin des limites des composants qui la constituent. Une position nette là-dessus de ceux qui ont défendu l’expression serait bienvenue.

Pour rappel, un haut parleur est tout sauf une simple résistance (son impédance varie avec la fréquence). La disto remonte. La longueur d’onde à 10 kHz va rendre le raccordement acoustique du tweeter aléatoire. A noter toutefois que JBL sur ses gros modèles filtre le tweeter à 20 kHz? La phrase est vide de sens dans la mesure ou vous pourriez nous dire ce qu’est le bon filtre et également la méthodologie à appliquer. Le filtrage. J’ai sur mon filtre actif du FIR et du Harsch. L’alimentation 12V (multi-tensions dans mon cas)ça sert toujours! PMPO, je connais juste le terme, je n’ai pas cherché à en savoir plus. « IL faut savoir que le signal audio peux monter à des tensions bien plus haute que 1.55V et atteindre les 4V (plus de 6dBu) dans ses plus fortes crêtes, mais à des labs de temps infime je vous rassure. Quand à sa comparaison d’une puissance instantané et d’une puissance RMS c’est tout bonnement à mourir de rire. Après on peut critiquer le choix d’une twingo alors que d’autres roulent en AUDI RS6.

ALORS Renault Twingo ou Audi RS6? S’il s’agit de deux HP ayant des moteurs identiques, il suffit de doubler le courant dans la bobine du second, celui à masse mobile double, pour retrouver l’accélération initiale. Et s’il veut parler de la présence de non-linéarités dans les forces en présence, ce n’en fait pas pour autant un compresseur. « force motrice qui diminue, force de rappel qui augmente, voilà un beau compresseur de dynamique ! Voilà un bon site qui va vite faire le plein de nouveautés. 480. « J’ai bien sûr tout cela avec REW, mais à quoi bon les publier? Sérieusement, FLG, il serait temps d’ouvrir un bon bouquin d’électronique audio. « je parle en connaissance de cause pour en concevoir et avoir travaillé chez Martins Audio. Mesurer une pure sinusoïdale donne automatiquement des résultats erroné sur un calcul de moyenne quadratique, en prenant la formule généraliste tel qu’il est donné dans ces documents véreux.